95, Bd Haussmann
75008 PARIS
+33 (0) 1 80 18 25 63
direction@immedia.fr

Vendredi 29 juillet 2016

  Accueil > Accueil
Management de Transition & Speed Executive Search
Le Changement en Marche

IMMEDIA vous apporte en 10 jours les solutions de Management de Transition et répond aux situations réclamant un apport rapide de ressources :

  • Lancement de projet,
  • Cap à franchir, 
  • Accompagnement du dirigeant 
  • Redressement et restructuration,  
  • Vacance temporaire de management.

Nos missions et recrutements accélérés sont menés exclusivement par des Managers opérationnels, expérimentés et disponibles. Notre méthodologie permet d'obtenir des accélérations significatives dans la mise en œuvre du changement et l'amélioration de la performance.

Depuis 1995, nos Managers de Transition interviennent dans les domaines suivants :

  • Direction Générale,
  • Finance & Contrôle de gestion,
  • Ressources humaines,
  • Commercial & Marketing, 
  • Logistique & Supply chain.

2.800 Managers nous font confiance; tous possèdent une expérience avérée, ainsi que les aptitudes et compétences requises par des fonctions managériales.

Besoin structurel ou conjoncturel : contactez nous au 01 801 825 63 ou via notre formulaire.

IMMEDIA Management est une Filiale du Groupe ACTISS Partners
Cabinet de Management de Transition - Paris, Lyon, Nantes et Milan

Retour en haut de page
Des Hommes et des Mieux

Jeudi 5 décembre 2013

Après 5 années de turbulences où les entreprises se sont polarisées sur leur cash notamment avec des interventions du médiateur du crédit voire du FSI ; après les plans de sauvegarde et ses outplacements, il est temps que l’Etat mette le facteur humain au coeur de la stratégie de l’entreprise afin d’accélérer la sortie de crise.

Cash is King’ dit l’adage. Cette vision anglo-saxonne a bien évidemment eu ses vertus ces derniers temps, quoique, mais a peut-être aussi atteint ses limites. Injecter des ressources financières à court ou long terme aura permis cette transition conjoncturelle et aura aidé à franchir cette période délicate. Est-ce suffisant aujourd’hui?

Dans le triumvirat ‘capital-hommes-processus’, il semble que le facteur humain ait été sous-estimé, notamment en termes de talents et d’expertises. Les décideurs d’entreprises sont plus que jamais à la recherche d’accompagnement afin de les conforter et les challenger sur leur stratégie actuelle. Sur qui s’appuyer ? En amont, les hordes de consultants et en aval, des cadres intérimaires, deux exemples possibles d’outsourcing et d’apport de compétences. Ces flexibilités redémarrent fortement ces derniers mois, mais des interstices se dessinent, laissant la place à un management plus opérationnel et plus en prise directe avec la réalité du quotidien, véritable chainon manquant de la conduite du changement.

Culturellement, l’entreprise française ne mesure pas encore bien cette tendance qui est de confier une partie des rênes à des managers externes ; le monde politique et le législateur non plus. Nos pays voisins, notamment du nord, l’ont assimilée depuis plusieurs années. Il est nécessaire que le chef d’entreprise apprenne à lâcher prise et à ne pas seulement confier audits et préconisations méthodologiques à des conseils externes, mais aussi à laisser mettre en musique et déployer les solutions par des experts opérationnels spécialement ‘cablés’ pour cela. Quel pourrait être le rôle de l’Etat en la matière ?

Une dynamique de ‘Subventions Humaines’

Un projet stratégique novateur, un retournement, une restructuration nécessitent bien entendu des aides financières et la mise en oeuvre de mécanismes globalement normés, connus, pour lesquels les pouvoirs publics

communiquent et/ou agissent sur une partie de la chaîne. Leur rôle ne pourrait-il pas aller au-delà et y associer également des ‘subventions humaines’. N’est-ce pas là l’ultime rouage d’entrainement qui parfois manque au succès et à la sécurisation des parties prenantes ‘actionnaires/comité exécutif’ et ‘financeurs’ ?

L’état Belge l’a intégré depuis 2009 et finance désormais certaines actions de Cabinets de Management de Transition, du moins partiellement. (http://gouvernement.wallonie.be/interim-management). En France plusieurs acteurs pourraient également s’emparer de ce sujet ( Oséo, ARD, Préfectures, CCI, Conseils régionaux, DDTE..), notamment dans leurs conventions de revitalisation trop souvent synonymes d’actions d’outplacement.

A titre d’exemple et depuis 2008, une action pilote de revitalisation expérimente in vivo sur le bassin d’emploi de Saint-Quentin en Yvelines/Vélizy-Villacoublay une trentaine d’actions d’accompagnement d’entrepreneurs sur des sujets stratégiques. Ces missions consistent à financer tout ou partie d’un Expert opérationnel sur plusieurs mois, intervenant aux côtés des dirigeants sur des problématiques financières, RH ou commerciales, et à les aider ainsi à franchir un cap. Le quotidien de ces Managers à leur côté est excessivement pragmatique, le powerpoint étant volontairement interdit ; ils font et ne font pas faire et ont été à la place du Dirigeant dans un passé récent, ce qui leur permet de parler le même langage et de se confronter.

C’est ainsi que les ¾ des dites actions menées se trouvent de véritables révélateurs et amènent un oeil neuf, notamment grâce à l’effet miroir, mais aussi parce que les missions sont ainsi dénuées de parasites comme les jeux de pouvoir internes. Dans le cas présent, le but ultime est bien sûr la création d’emplois, sa pérennisation, voire sa non destruction. Autrement dit, augmenter la performance, conduire un changement ou endiguer et retourner une situation critique pour solidifier la société.

Au-delà de ces conventions de revitalisation, le tissu de PME/PMI national justifie pleinement l’apport d’expertises opérationnelles pouvant influer sur les stratégies. Les acteurs régionaux et nationaux peuvent comprendre qu’il y a aussi une voie complémentaire aux aides en cash, cette route vertueuse pouvant également répondre à la question de l’emploi de certains séniors, véritables managers de transition opérationnels. L’Etat peut donc faire Mieux.

Bruno CALBRY, Directeur IMMEDIA

 

Retour en haut de page
Téléchargez Plaquette & Dossier

Management de Transition & Speed Executive Search

Nos solutions sont développées dans notre présentation à télécharger.

 Plaquette IMMEDIA 2014 (PDF 2081Ko)
 Manager de Transition -Témoignage (PDF 368Ko)
 Nouvel Economiste - Management de Transition (PDF 1060Ko)
 Blog Temps Partagé - décembre 2011 (PDF 443Ko)
Retour en haut de page
Actualité FRANCE-INFO

Retrouvez la chronique diffusée le 13 Mai 2008.

Retour en haut de page
Retour en haut de page
Plaquette IMMEDIA  2014 Plaquette IMMEDIA 2014
Manager de Transition -Témoignage Manager de Transition -Témoignage
Nouvel Economiste - Management de Transition Nouvel Economiste - Management de Transition
Blog Temps Partagé - décembre 2011 Blog Temps Partagé - décembre 2011